Nos yeux, véritables fenêtres sur le monde

Nos yeux sont comme un appareil photo composé de nombreuses pièces interagissant parfaitement. Ce fonctionnement optimal est nécessaire, car notre vision est notre sens le plus important.

Pour la plupart d'entre nous, rien de plus banal que le fait d'ouvrir les yeux et de percevoir l'environnement qui nous entoure. Lorsque le réveil sonne, vous ouvrez les yeux et voyez les chiffres rouges du radio-réveil, la couleur du couvre-lit, de votre pyjama, les feuilles vertes de l'arbre devant la fenêtre et le plafond, qui aurait bien besoin d'être repeint. La vision est à l'origine de 80 % de notre perception de l'environnement extérieur.

En moyenne, l'œil humain présente un diamètre de 24 millimètres pour un poids de 7,5 grammes. Il est composé de 6 grammes d'eau et d'1,5 gramme de tissu cellulaire. Des matériaux extrêmement basiques si l'on considère la puissance et la perfection de cet appareil photo vivant. Nous ne savons pas encore avec précision comment ces deux organes s'y prennent pour projeter dans notre conscience une image si parfaite du monde qui nous entoure.

Description détaillée du fonctionnement des yeux

Toutefois, leur fonctionnement de base ne nous est pas inconnu. A l'instar des appareils photo, les yeux possèdent leur propre système optique. Les principaux composants de l'œil sont les suivants:

 

  • La cornée
  • La sclère
  • L'iris et les pupilles
  • Les chambres postérieure et antérieure
  • Le cristallin
  • Le corps ciliaire
  • Le corps vitré (corpus vitreum)
  • La rétine
  • La choroïde (chorioidea)
  • Le nerf optique (nervis opticus)
  • La fovéa (fovea centralis)

Description détaillée du fonctionnement des yeux

Que vous soyez en train de lire votre dernier magazine de mode ou de regarder un match de football captivant à la télévision, le principe est le même : les rayons lumineux renvoyés par le magazine ou l'écran de télévision pénètrent vos yeux. Le premier élément rencontré est la cornée. La cornée est un élément visible, que l'on peut toucher. Elle doit donc faire face aux agressions extérieures telles que la poussière ou les fumées toxiques.

Après la cornée, les rayons lumineux traversent la chambre antérieure de l'œil et la pupille de l'iris. C'est lui qui détermine la couleur de nos yeux. Plus l'œil a une couleur foncée, plus les pigments sont nombreux.

La chambre antérieure de l'œil est remplie d'un liquide appelé humeur aqueuse. Ces trois centimètres cube de liquide permettent de "nourrir" la cornée et le cristallin de l'œil. Après utilisation, ce liquide est évacué grâce à un système de ventilation complexe.

L'iris joue le même rôle que le diaphragme dans un appareil photo. Il dilate ou rétrécit la pupille. Il peut ainsi régler avec précision la quantité de lumière entrant dans l'œil. Il modifie le diamètre de la pupille en fonction de la luminosité. En cas de très forte luminosité, ce diamètre peut être réduit à 1,5 millimètre. En pleine nuit, il peut atteindre 8 millimètres.

Concrètement, comment fonctionne notre vision?

La vision est à l'origine de 80% de notre perception de notre environnement.

Les rayons lumineux continuent leur chemin jusqu'au cristallin de l'œil. D'un diamètre d'environ 9 millimètres et d'une épaisseur de 4 millimètres, le cristallin est entouré de ce que l'on appelle le muscle ciliaire. Sous l'action de ce muscle, il joue le même rôle que le zoom dans un appareil photo.

 

Lorsque vous regardez un objet situé à une certaine distance, le muscle ciliaire est relativement relâché. En revanche, il se contracte lorsque vous regardez votre montre. Sous l'action de cette contraction, le cristallin se courbe et la puissance de réfraction augmente.

 

Cette dernière est mesurée en dioptres. Lorsqu'il est courbé, le cristallin peut reproduire avec une grande précision les objets les plus proches. Ce processus est appelé accommodation par les spécialistes. Il est extrêmement efficace, en particulier chez les personnes jeunes. Un enfant de douze ans dont les yeux sont en bonne santé peut distinguer avec une grande précision des objets situés à moins de 8 centimètres. A quarante ans, cette distance passe à 17 centimètres, et à 70 ans, elle est d'environ un mètre.

 

Pour votre information : Notre acuité visuelle dépend à 95 % d'une zone minuscule située dans la rétine. D'un diamètre de seulement 2 millimètres, cette zone est appelée macula ou tache jaune. Dans la fovéa (appelée macula centrale par les spécialistes), le nombre de cônes responsables de notre perception des couleurs est très élevé.C'est donc dans notre rétine que se situe la zone responsable de la perception des détails les plus fins.

 

Dans la rétine se trouvent également les bâtonnets, éléments responsables de la vision crépusculaire et nocturne. Situé dans la partie arrière de l'œil, le corps vitré est une substance visqueuse. Son rôle est de protéger la rétine et l'œil en général. Sa structure est élastique, et il fonctionne comme un absorbeur de chocs lorsque des pressions sont soudainement exercées sur le globe oculaire.

Et que se passe-t-il exactement dans la rétine?

La lumière atteint enfin la rétine. Les éléments les plus importants de la rétine sont les bâtonnets et les cônes évoqués plus haut. Il s'agit de photorécepteurs. Chacun d'entre nous en possède un peu moins de 130 millions.

Bâtonnets et cônes ont chacun un rôle différent: les bâtonnets (plus de 120 millions) permettent de percevoir les contrastes lumière / obscurité et les différentes nuances de gris. Quant aux sept millions de cônes, ils nous permettent de percevoir les plus belles couleurs de notre environnement, mais uniquement lorsqu'ils reçoivent suffisamment de lumière. Ne dit-on pas: "la nuit, tous les chats sont gris"?

Comme la plupart des primates, les humains possèdent trois types de cônes. C'est ce qui nous permet de faire la différence entre le rouge, le vert et le bleu. Ces trois couleurs primaires permettent de créer de nombreuses autres couleurs. Les humains perçoivent les radiations électromagnétiques dont les longueurs d'onde sont comprises entre 380 et 780 nanomètres, comme la lumière. Par exemple, une longueur d'onde comprise entre 650 et 700 nanomètres déclenche le signal "rouge".

Le nerf optique s'étend de la partie arrière de l'œil jusqu'au centre visuel du cerveau. C'est dans cette zone de notre cerveau qu'aboutissent les informations provenant de la rétine. Situé dans la partie arrière du crâne, le centre visuel est la zone dans laquelle sont traitées les informations visuelles. Une image inversée s'y forme, qui est ensuite redressée par le cerveau, ou plus précisément par le cortex cérébral. Le processus visuel à proprement parler ne se déroule donc pas dans l'œil, mais dans le cerveau.

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus