Illusions d'optique

Le voyez-vous ?

Les yeux sont nos organes sensoriels les plus importants, et à ce titre, nous croyons seulement ce que nous voyons. Le philosophe grec Platon expliquait les raisons pour lesquelles il ne faut pas toujours se fier à ses yeux. Et il avait raison, car nos yeux nous trahissent plus souvent que nous ne le croyons.

Exemple 1

Le contraste est un élément essentiel pour que nous puissions percevoir les choses correctement. Le texte de la bannière gauche n'est pas visible immédiatement car la couleur du texte n'offre pas un contraste suffisant par rapport à la couleur de la bannière.

Le texte de la bannière droite est facile à lire car le contraste est très marqué. Sans contraste, nous ne percevrions pas notre environnement de façon aussi nette.

 

Exemple 2

Le petit carré est de la même couleur dans tous les grands carrés. Cependant, le petit carré semble devenir plus sombre de gauche à droite en raison du contraste créé par les grands carrés.


Exemple 3

Sur ce damier, les lignes horizontales semblent en mouvement alors qu'elles sont tout à fait parallèles et immobiles. Les carrés respectent leurs habituelles règles de symétrie et de régularité : leurs quatre côtés ont la même longueur et leurs quatre angles la même mesure.

 

Exemple 4

L'illusion de la grille d'Hermann. Notre cerveau nous fait croire à des taches grises aux intersections des lignes blanches, alors qu'en réalité elles n'existent pas. C’est également le cas lorsque nous voyons la grille en couleurs contrastées.


 

Exemple 5

Le cercle rose entouré des grandes taches noires semble plus petit que le cercle rose au centre des petites taches noires. En réalité ils ont exactement la même taille.

 

Exemple 6

Les lignes horizontales font la même taille. Cependant, celle du dessus paraît plus longue. Nous avons l'habitude de voir en profondeur et nous pensons que les lignes obliques convergeant vers l'horizon sont parallèles (comme un rail de chemin de fer). Pour le cerveau, lorsque deux éléments sont de taille identique, celui au loin semble plus grand que celui au premier plan.

 

Exemple 7

Une célèbre illusion d’optique de F.C. Müller-Lyer. Les lignes horizontales ont la même longueur sur les deux images et pourtant, sur l'image du haut, la ligne paraît plus longue.

 

Exemple 8

A première vue, les lignes obliques n'ont pas l'air d'être dans le prolongement l'une de l'autre, mais en utilisant une règle, on se rend vite compte qu'elles forment en fait une seule et même ligne. Sur la seconde image, la ligne en pointillé représente la continuité de la ligne, là où la plupart des personnes pensent qu'elle se finit.

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus