Back To Top

Les partenaires ZEISS près de chez vous

Catégorie

Qu'est-ce que le daltonisme et que peuvent faire les gens qui en souffrent ?

En raison d'une anomalie génétique, 180 millions de personnes dans le monde sont daltoniennes. Les médecins distinguent différents degrés de sévérité.

Le cas le plus communément rencontré est celui de personnes qui ne distinguent pas le rouge et le vert. Il s'agit de daltonisme. Heureusement, le daltonisme total est rare. Ceux qui en souffrent ne peuvent percevoir que les différentes nuances de gris. Cette maladie est héréditaire. Les lunettes et les lentilles de contact ne sont d'aucune aide, mais voici quelques informations utiles.

Qu'est-ce que le daltonisme et que peuvent faire les gens qui en souffrent ?

La plupart des gens considèrent que voir la vie en couleur est une évidence. Ils s'assurent que les couleurs de leurs vêtements vont ensemble ou ont faim dès qu'ils voient une fraise car ils perçoivent sa couleur rouge très appétissante. Mais pour environ 180 millions de personnes dans le monde, cette perception de la couleur reste partiellement ou totalement déficiente. Elles confondent le rouge et le vert ou voient les couleurs de manière très réduite, et dans des cas très rares certaines d’entre elles ne peuvent distinguer aucune couleur. Dans tous ces cas, il s'agit familièrement de daltonisme.

 

Les personnes qui voient normalement les couleurs mélangent les trois couleurs du spectre que sont le rouge, le vert et le bleu pour créer toutes les autres couleurs. Les cônes, cellules sensorielles de la rétine, sont en charge de cela. Ils ne travaillent que la journée : la nuit, nous voyons réellement tout en gris. Mais tous les daltonismes ne sont pas identiques. Même si le daltonisme est généralement associé à un unique type de déficience visuelle, ce terme couvre de nombreuses anomalies différentes. Les experts distinguent les phénomènes suivants :

Déficience de la vision des couleurs

Les personnes qui en souffrent ne possèdent qu'une capacité limitée à reconnaître certaines nuances. Toutes les cellules sensorielles, c'est-à-dire les cônes rouges, verts et bleus, sont présentes dans la rétine, mais quelques-unes d'entre elles ne fonctionnent pas correctement. Dans la plupart des cas, il s’agit des cônes responsables de la perception du vert. Le terme technique est deutéranomalie. Les médecins disent que les personnes déficientes en rouge ont une protanomalie.

Daltonisme partiel

Dans ce type de daltonisme, certaines cellules sensorielles manquent. Les personnes affectées possèdent seulement deux types de cônes qui fonctionnent. Il en résulte que leur vision des couleurs est réduite de manière significative. Ceci peut parfois être dangereux, spécialement pour les automobilistes dont la perception du rouge est faible ou nulle. Dans le brouillard, par exemple, ils ne voient que du noir, et pas le feu arrière rouge de la voiture se situant devant eux.

Daltonisme total

L'affection connue sous le nom d'achromatopsie est très rare. Les personnes qui ont cette maladie ne perçoivent pas du tout les nuances des couleurs. Elles sont aussi très sensibles à la lumière. Leur vision est toujours semblable à celle de nuit et elles ne perçoivent que de vagues contours lorsqu'il fait sombre.

Le daltonisme congénital et la déficience innée de perception des couleurs sont tous deux causés par une anomalie génétique. Les hommes en sont affectés beaucoup plus souvent que les femmes. Le défaut de vision dont on hérite le plus communément est limité à la vision du bleu et du jaune. Il se produit souvent suite à une dégénérescence maculaire. Les personnes qui, depuis leur naissance, n'ont pas pu voir certaines couleurs ou qui ne voient les couleurs que faiblement n'en sont bien souvent pas conscientes. Le problème n'est détecté que lorsque leur environnement attire leur attention à ce sujet.

Le daltonisme peut être diagnostiqué avec différents tests de couleurs. Cela est important car des problèmes peuvent survenir non seulement dans la vie professionnelle mais aussi dans des conditions de circulation. Les tests suivants peuvent être effectués :

Planches pseudo-isochromatiques

Ce test montre des chiffres sur un fond en couleur (souvent résolu en points). Il peut être utilisé pour détecter le daltonisme rouge-vert, par exemple.

Procédure des points colorés de Farnsworth

Ici, les patients trient des pierres de différentes teintes. Le test est un peu plus compliqué. Il peut être utilisé pour détecter une déficience de la vision du bleu.

Anomaloscope de Nagel

Ici, le patient utilise un outil de test par cercles lumineux qui permet de mélanger et spécifier les teintes de différentes couleurs. L'information concernant le degré de daltonisme peut alors être déterminée. Cette méthode est la plus adaptée pour établir le diagnostic du daltonisme rouge. Il peut être un critère d'exclusion pour certaines professions, comme celles de peintre, chauffeur de bus ou pilote.

Aujourd'hui, il n'est pas possible de corriger le daltonisme avec des lunettes ou des lentilles de contact. Des lunettes spéciales permettent seulement de changer le contraste des couleurs, mais n’ont aucun effet sur la vision. Cependant, il existe une astuce pour les personnes qui sont totalement daltoniennes : des lunettes spéciales, sur lesquelles sont montées des verres rouges, qui défléchissent l'éclat de la lumière du jour mieux que des lunettes normales ou des lunettes de soleil.

Articles afférents

Comprendre la vision : ZEISS se penche sur les processus fondamentaux de la vision
Comment la vision des couleurs fonctionne-t-elle ?
Une paire de lunettes mal adaptée ou de mauvaises conditions de luminosité risquent-elles d’endommager vos yeux ?
Clignements, larmes et apparition d'étoiles
Comment des résultats de tests de la vision peuvent-ils être différents ?
 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK