Back To Top

Les partenaires ZEISS près de chez vous

Catégorie

Les médicaments peuvent affecter la vision

Il convient d'être prudent avec les médicaments. Dans certaines conditions, ils peuvent détériorer votre vision.

Défaut visuel et maladie oculaire ne sont pas toujours la cause d’une détérioration de la vision. La prise de certains médicaments peut aussi conduire à un dysfonctionnement des yeux.

Les médicaments peuvent affecter la vision

Il est important de savoir la chose suivante : Déficience visuelle et maladie oculaire n'expliquent pas toujours que notre organe sensoriel le plus important ne fonctionne parfois pas de façon optimale.

Si vos yeux sont en bonne santé, ils voient à la fois dans l'obscurité et dans la lumière. Ils peuvent distinguer des milliers de couleurs et voir une balle de golf passer dans l'air. Mais ceci n'est possible, bien sûr, que si la « caméra » humaine fonctionne parfaitement. Il faut donc savoir que ce n'est pas toujours à cause d’un défaut visuel ou d'une maladie oculaire que notre organe sensoriel le plus important ne fonctionne parfois pas de façon optimale. Et pour cause, différents médicaments peuvent aussi avoir un effet direct sur nos yeux.

 

Plusieurs effets secondaires peuvent en effet apparaitre suite à la prise de certains médicaments. Les plus fréquents sont la sécheresse oculaire, une plus grande sensibilité à la lumière, l'apparition d’éblouissements, une vision floue, une perception spatiale modifiée, ou des difficultés d'ajustement lors du passage de l'obscurité à la lumière. De plus, certains médicaments augmentent la pénétration des rayons ultraviolets, avec là aussi, de possibles conséquences pour vos yeux.

Si vous rencontrez ce genre de problèmes, une visite chez le médecin s’impose. Lisez les informations fournies sur la notice du médicament et décrivez vos symptômes au médecin qui vous prescrira un traitement alternatif. Néanmoins, n’arrêtez jamais de prendre votre médicament sans avis contraire d’un professionnel de la santé.

Voici un petit aperçu des médicaments pouvant influer sur la vision :

La pilule contraceptive
Certaines préparations peuvent provoquer une sécheresse oculaire. Parlez-en à votre gynécologue, qui vous recommandera peut-être une prescription différente. Il est aussi possible de remédier à ces symptômes avec des « larmes artificielles », par exemple avec du sérum physiologique que l’on trouve communément en pharmacie.

Les antibiotiques

Quelques préparations peuvent entraîner des problèmes de vue et être la cause de brûlures oculaires ou parfois d'une trop grande sensibilité à la lumière. Dans de très rares cas, ils peuvent aussi provoquer une décoloration de la cornée. Lorsque le traitement est terminé, les symptômes disparaissent. Cependant, si vous rencontrez ces problèmes, vous devez consulter votre médecin car il est peut-être possible de trouver un autre traitement. Si ce n’est pas le cas, il vous sera probablement conseillé d'arrêter de conduire ou d'effectuer d'autres activités pendant la durée de votre traitement. Concernant la sensibilité à la lumière, le port d'une bonne paire de lunettes de soleil est vivement recommandé afin de moins fatiguer vos yeux.

Les traitements anti-allergiques

Les gouttes anti-allergiques pour les yeux contiennent souvent un antihistaminique local (l'histamine est produite naturellement dans le corps, c’est un transmetteur, souvent à la source d’une réaction allergique).
Les gouttes d'antihistaminique pour les yeux sont très utiles pour la conjonctivite causée par une réaction allergique. Elles peuvent cependant être la cause de rougeurs, brûlures ou sécheresses oculaires, d’une vision floue, d’une sensibilité à la lumière et d'une augmentation du larmoiement chez un petit nombre de sujets. Nous vous conseillons donc de consulter votre médecin afin de savoir s’il existe d’autres méthodes de traitements.

Les anti-arythmiques
Les médicaments anti-arythmiques sont utiles aux patients qui souffrent d'arythmie cardiaque. Certains médicaments (notamment l'amiodarone) peuvent provoquer des micro-dépôts à la surface frontale de la cornée. Ceci n'affecte généralement pas la vision, mais dans de très rares cas, elles peuvent entrainer une vision trouble ou l’apparition de cercles colorés autour des sources lumineuses. Lorsque le traitement est terminé, ces effets disparaissent. Si vous rencontrez ces symptômes, consultez votre médecin car il est possible que vos capacités pour conduire ou travailler soient diminuées.

Les médicaments pour l'hypertension
Ils sont une bonne chose pour les personnes qui souffrent d'hypertension, mais ils peuvent aussi provoquer une sécheresse oculaire. Là encore si vous prenez l'un de ces médicaments et que de tels effets secondaires apparaissent, veuillez contacter votre médecin. Les « larmes artificielles » qui peuvent être obtenues facilement en pharmacie peuvent vous soulager.

Les analgésiques
Les antirhumatismaux non stéroïdiens qui comprennent les médicaments contenant de l'acide acétylsalicylique, du diclofénac ou de l'ibuprofène, peuvent être la cause, dans de rares cas, d'une vision floue ou double. Si vous souffrez de ces symptômes après avoir pris ces médicaments, votre médecin pourrait vous conseiller une autre prescription. Une faible dose d'analgésiques peut entraîner un rétrécissement des pupilles, rendant avant tout la lecture dans l'obscurité difficile. Ici encore, un changement de traitement reste la meilleure solution.

Malgré les limites ou les effets secondaires potentiels de certains médicaments, il n'est pas nécessaire de s'alarmer. D'une manière générale, votre médecin pourra vous aider et les problèmes éventuels pourront ainsi être évités avant qu'ils ne surviennent.

Les médicaments contenant de la cortisone
Un médicament qui contient de la cortisone est souvent utilisé pour lutter contre diverses infections du corps. Un tel traitement, pris sur le long terme, peut avoir diverses conséquences : une augmentation de la pression interne de l'œil (glaucome) et des dommages ultérieurs au nerf optique peuvent se produire. De même, les préparations à la cortisone peuvent favoriser l’accélération de l’apparition de cataractes.

Les traitements à court terme à base de cortisone n'entraînent cependant pas de modification permanente des yeux.

Articles afférents

Une paire de lunettes mal adaptée ou de mauvaises conditions de luminosité risquent-elles d’endommager vos yeux ?
Clignements, larmes et apparition d'étoiles
Lumière bleue : Avantages et Inconvénients
Participez au dépistage des troubles visuels en ligne ZEISS et testez votre acuité visuelle.
Des verres à teinte variable pour un plus grand confort visuel, une plus grande flexibilité et une meilleure protection
 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK