Quelques conseils pour choisir un professionnel de la santé oculaire

Choisir un professionnel de la santé visuelle est une décision importante. Découvrez nos conseils pour le choix d'un professionnel de la santé oculaire qui vous aidera à optimiser votre capital visuel.

  1. Choisir un professionnel de la santé visuelle qui vous aidera à conserver une bonne vue toute votre vie est une décision importante.
  2. Vous devez vous soumettre régulièrement à des bilans visuels, même si vous ne remarquez aucun problème de vue particulier. Si vous avez un défaut visuel, vous pourrez choisir le type de professionnel qui correspond le mieux à votre situation.
  3. Il y a deux types de professionnels de la santé oculaire :
    a. L’optométriste est un professionnel de santé autonome, formé assurant des services visuels incluant : la réfraction, la mesure de la puissance du défaut de l'œil, la fourniture des équipements optiques, lunettes, lentilles de contact, systèmes pour la basse vision, la détection des états oculaires anormaux avec référence auprès de l’ophtalmologiste compétent.
    b. L' ophtalmologiste est la première personne à consulter en cas de défaut visuel suspecté ou avéré. Ce médecin spécialiste est le seul habilité à poser un diagnostic de santé visuelle. Il détecte les défauts de la vision et prescrit les verres ou les lentilles de contact permettant de les corriger. Certains ophtalmologistes sont aussi chirurgiens : ils opèrent les défauts visuels comme la myopie, mais également les pathologies de l’œil comme les cataractes ou les décollements de la rétine.
  4. Vérifiez que votre spécialiste de la santé visuelle est un professionnel autorisé dans le cadre de votre assurance maladie. Vous obtiendrez en général cette information en appelant le cabinet médical concerné et en indiquant votre assurance maladie, ou en consultant votre couverture d'assurance maladie.
  5. Les optométristes et les ophtalmologistes utilisent un test de réfraction pour déterminer la puissance optique nécessaire pour compenser les erreurs de réfraction (mauvaise concentration des rayons lumineux sur la rétine). Demandez à votre professionnel de la santé oculaire quel test de réfraction il pratique. En effet, les technologies modernes permettent d'obtenir plus d'informations au cours de l'examen oculaire et donc un meilleur niveau de correction.
  6. Certains opticiens une technologie avancée qui leur permet de mieux comprendre vos problèmes de vue qu'avec des tests oculaires standard. Par exemple le i.ProfilerPlus® de ZEISS, qui relève les moindres imperfections de l'œil. Cela permet à l'opticien de conseiller des verres correcteurs extrêmement précis capables d'améliorer la vision de nuit, la perception des contrastes et même la perception des couleurs.
  7. Une vision idéale peut être obtenue uniquement si les verres sont parfaitement adaptés à l'utilisation que vous voulez en faire. De nombreux professionnels de la santé visuelle utilisent i.Terminal®2 de ZEISS pour mesurer la distance entre l'œil et le verre ainsi que l'inclinaison et le galbe de la monture lorsque vous portez vos lunettes. Ces mesures sont prises avec une précision d'un dixième de millimètres et prises en compte dans la conception de vos verres.
  8. Lorsque vous vous informez des services proposés, demandez quels sont les types de verres disponibles. En effet, tous les verres ne sont pas fabriqués de la même manière. Le verre choisi peut faire une grande différence en ce qui concerne la qualité de votre expérience visuelle.
  9. Assurez-vous de bien obtenir une copie de votre ordonnance afin d'être en mesure de commander des verres de rechange lorsque vous êtes en vacances ou en voyage.
Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus