Back To Top

Les partenaires ZEISS près de chez vous

Catégorie

Comment les lunettes 3D fonctionnent-elles ?

À l’instar des cinemizers de ZEISS, un tout nouvel univers de divertissement s’ouvre à vous grâce aux nouvelles lunettes 3D.

Depuis des temps immémoriaux, la vision stéréoscopique a toujours donné à l'Homme un avantage sur le plan de l'évolution. Les lunettes 3D de pointe nous permettent désormais de regarder des films en 3D à la télévision ou au cinéma. Notre cerveau est en quelque sorte dupé par cette technologie moderne, qui imite notre vision stéréoscopique.

Comment les lunettes 3D fonctionnent-elles ?

Un grand requin blanc à quelques centimètres de votre visage, des voitures de F1 qui passent en trombe juste à côté de vous : lorsque vous portez des lunettes 3D pour regarder des films en 3D à la télévision ou au cinéma, vous avez l'impression que l'action sur l'écran se prolonge dans la pièce, jusqu'à vous. Mais quelle technologie se cache derrière cette extraordinaire expérience visuelle ?

Comment la vision en 3D fonctionne-t-elle ?

Comment les lunettes 3D fonctionnent-elles ?

Les lunettes vidéo multimédia cinemizer garantissent une véritable vision en 3D. C'est ce que l'on appelle la 3D stéréo ou la 3D stéréoscopique. Une vidéo ou une image en 3D stéréo est toujours composée de deux images : 1. L'image de la perspective de l'œil gauche et 2. L'image de la perspective de l'œil droit.

L'œil humain est parfaitement conçu pour la vision en 3D, et c'est la distance entre nos yeux (environ 6,5 centimètres) qui permet cela. Les films en 3D reposent sur une réalité biologique : chaque œil perçoit une image différente. Il nous est d'ailleurs impossible de voir en trois dimensions avec un seul œil. Avant que nous puissions voir une image en relief, notre cerveau doit assembler les deux images perçues. C'est ce qui nous permet de distinguer les profondeurs et les distances selon différentes perspectives.

 

À la télévision ou au cinéma, les films en 3D dupent notre cerveau en imitant le fonctionnement sophistiqué de nos yeux. Cela ne peut fonctionner que si les caméras enregistrent deux images parallèles à une distance précise de 6,5 centimètres. Bien que cela puisse sembler compliqué, cette technologie date déjà de 150 ans. On appelle également ces images des photographies stéréoscopiques. Les films en 3D constituent la prochaine étape logique de cette technologie. Pour profiter au mieux de ces films en 3D, vous devez disposer d'un support visuel 3D (ex. : lunettes avec des verres rouge/vert), d’une télévision 3D et de lunettes 3D ou de lunettes vidéo. Une poignée d'entreprises a déjà présenté des télévisions 3D qui ne nécessitent pas de lunettes. Cependant, si l'on en croit les experts, cette technologie n'est pas encore parfaitement au point. En effet, les modèles actuels ne fonctionnent que pour une seule personne assise à un angle bien spécifique par rapport à l'écran de télévision. Mais dans quelques années, qui sait...

Les différentes technologies utilisées avec lunettes pour télévision 3D

Pour le visionnage d’images en 3D, l'industrie du cinéma a actuellement recours à deux technologies différentes : les lunettes polarisées et les lunettes à obturateur. Les lunettes cinemizer de marque ZEISS viennent compléter l’éventail des technologies prometteuses de la 3D. Mais intéressons-nous tout d'abord aux autres techniques. La polarisation est une technologie qui repose sur la transmission d’ondes de lumières verticales ou horizontales ou sur des ondes circulaires émises dans le sens des aiguilles d'une montre, puis dans le sens inverse. Cependant, les deux filtres des lunettes 3D laissent passer un seul type d'onde lumineuse de chaque côté. L'œil droit ne perçoit que la lumière polarisée verticalement et l'œil gauche ne perçoit que les ondes lumineuses polarisées horizontalement. Lorsque le cerveau traite les deux images, nous voyons en 3D. Mais ces lunettes bloquent en grande partie la lumière. L’écran doit, par conséquent, émettre en permanence une lumière très intense.

Les lunettes à obturateur sont aujourd'hui une autre alternative. Elles fonctionnent tel un obturateur d'appareil photo, d’où leur appellation. Ces lunettes 3D sont équipées de verres à cristaux liquides qui, alternativement, bloquent la lumière sur un œil, puis sur l'autre. Ce phénomène, qui se produit à un rythme extrêmement rapide (jusqu'à 300 fois par seconde), varie en fonction de la marque et du modèle de la télévision. Les différentes images destinées à l'œil droit et à l'œil gauche sont projetées sur l'écran de manière synchronisée avec l'ouverture et la fermeture rapides des verres de lunettes gauche et droit. Il existe également des lunettes à obturateur destinées à la 3D sur ordinateur. Elles présentent cependant un inconvénient : un effet de vacillement peut survenir en fonction de l’éclairage (notamment en présence de tubes fluorescents).

Quelles sont les caractéristiques des cinemizers ZEISS ?

Comment les lunettes 3D fonctionnent-elles ?

Connaissez-vous la toute dernière génération des cinemizersOLED ZEISS ?

Les cinemizers ZEISS sont des lunettes 3D uniques, qui simulent un écran de cinéma à deux mètres de distance. Cet effet d'écran est rendu possible par les petits écrans LED placés à l'intérieur des lunettes. Quant aux montures, elles sont dotées de haut-parleurs qui diffusent le son du film. Ces lunettes 3D présentent, qui plus est, une caractéristique unique : elles sont également adaptées aux porteurs de lunettes. Ces lunettes 3D sont équipées d’un verre dont le degré de correction peut être réglé entre -5 et +2. À noter qu’il existe des modèles pour l’iPod, l'iPhone, certains téléphones portables, ainsi que les consoles de jeux PlayStation 3. Vous pouvez également utiliser les cinemizers avec votre lecteur DVD Blu-ray.

Les individus qui ont de fortes corrections peuvent porter leurs lunettes sous le cinemizer tant que cela ne nuit pas à leur confort.

Tout le monde peut-il voir en 3D ?

À noter que tout le monde n'est pas capable de voir en trois dimensions. Tel est le cas notamment des personnes qui ne voient pas correctement d'un œil. Par ailleurs, le cerveau est parfois tout simplement incapable de traiter les deux images correctement et de les associer pour former une image 3D correcte. Notre conseil : tout le monde ne perçoit pas l'effet 3D immédiatement. Le cerveau a parfois besoin d'un peu de temps pour s'adapter. Alors, le mieux est encore d'essayer pour voir.

Articles afférents

Comprendre la vision : ZEISS se penche sur les processus fondamentaux de la vision
Comment la vision des couleurs fonctionne-t-elle ?
Une paire de lunettes mal adaptée ou de mauvaises conditions de luminosité risquent-elles d’endommager vos yeux ?
Clignements, larmes et apparition d'étoiles
Comment des résultats de tests de la vision peuvent-ils être différents ?
 

Nous utilisons des cookies sur ce site Internet. Les cookies sont de petits fichiers textes enregistrés sur votre ordinateur par des sites Internet. Les cookies sont largement répandus et permettent d'optimiser la présentation des pages Web et de les améliorer. En continuant à naviguer sur ce site, vous déclarez accepter les cookies. plus

OK