ZEISS a beaucoup investi pour m’amener là où j’en suis aujourd’hui

Anita Sonnenfroh explique comment elle est arrivée chez ZEISS

Anita Sonnenfroh travaille chez ZEISS depuis plus de dix ans. « J’ai étudié le commerce international à l’Université d’Aalen et j’étais déterminé à écrire ma thèse chez ZEISS en 2006. Je suis originaire de Nattheim, dans la région d’implantation du siège du Groupe, donc ZEISS a toujours fait partie de ma vie d’une certaine façon, et j’ai vite su que l’entreprise derrière le logo bleu était un excellent employeur. »

Espagne, Madrid : vue sur la Calle de Barcelona au cœur de la ville.
Espagne, Madrid : vue sur la Calle de Barcelona au cœur de la ville.

Valises bouclées : en avant pour une nouvelle vie !

Après sa thèse, elle a occupé différents postes au sein de la division Microscopie à Oberkochen et en 2014, elle s’est vu proposer un poste de responsable du site de production Microscopie en Ibérie.

Elle vit désormais en Espagne avec sa famille, où elle a pris la Direction cette année de la filiale de vente et de service locale comprenant les divisions Microscopie, Métrologie Industrielle et Technologies Médicales. Elle n’aurait autrefois jamais cru qu’elle vivrait aussi longtemps à l’étranger. « J’ai passé un semestre à Porto Rico pendant mes études, mais j’ai toujours été très attachée à mes racines », admet-elle.

Mais lorsque le poste en Espagne s’est libéré, ma curiosité et l’envie de relever un nouveau défi ont pris le dessus. « Après avoir fait nos valises, mon mari et moi sommes partis vers cette nouvelle aventure, impatients de découvrir ce qui nous attendait. Mais après avoir commencé à travailler, j’ai bien entendu vécu des moments d’incertitude – en particulier causés par la barrière linguistique au quotidien », raconte la Responsable basée à Madrid. Mais aujourd’hui, tout est différent. « Notre fille est née en Espagne et a grandi en pratiquant les deux langues. Je parle donc souvent espagnol à la maison. Je dois même faire attention à ne pas parler instinctivement en espagnol quand je rentre en Allemagne », dit-elle en riant.

Je trouve les produits ZEISS et les technologies sur lesquelles ils reposent extrêmement fascinants.

Ses longues années d’expérience et les nombreux moments extraordinaires qu’elle a vécu n’ont fait que renforcer sa fascination pour la microscopie : « Je ne suis ni physicienne, ni biologiste, ni chimiste, mais je trouve les produits ZEISS et les technologies sur lesquelles ils reposent extrêmement fascinants. Je suis toujours impressionnée par le nombre incroyable de domaines dans lesquels la microscopie est utilisée. Dans le domaine de la recherche et de l’analyse des matériaux par exemple, elle nous permet de détecter les microstructures agissant sur les propriétés des matériaux. Ou bien de détecter des maladies en examinant les structures cellulaires. Sans compter la recherche des espèces d’animaux et des fossiles. Ou bien la production de champagne, pour examiner le processus de fermentation des bactéries de levure impliquées. Ainsi que la restauration des œuvres d’art et l’attestation de leur authenticité, le développement du dentifrice parfait, ou l’analyse d’ADN pour élucider un crime. Ou encore la recherche de matières premières dans la roche. On pourrait continuer cette liste indéfiniment », explique-t-elle avec enthousiasme.

ZEISS est actuellement le seul fabricant au monde de microscopes aux ions d’hélium

De nos jours, la microscopie ne repose plus uniquement sur les rayons lumineux, mais également sur les rayons d’électrons, les rayons X et les rayons d’ions d’hélium. ZEISS est actuellement le seul fabricant au monde de microscopes aux ions d’hélium. « Nos microscopes peuvent même générer des images de l’ordre du nanomètre, HD et en 3D. Notre gamme de produits complète peut également être combinée : cela permet de couvrir une large variété d’ordres de grandeur. Cela ouvre de toutes nouvelles possibilités à la recherche médicale et biologique », ajoute-t-elle. Actuellement, le projet le plus important dans le domaine de la science reposant sur un microscope à électrons ZEISS pour recueillir et traiter des données est le Blue Brain Project. Ce projet vise à créer une carte entièrement tridimensionnelle du cerveau humain, jusque dans la plus petite ramification. Un casque à réalité virtuelle permet de voyager à travers le cerveau humain grâce aux données recueillies.

Carl Zeiss Iberia S.L.
Carl Zeiss Iberia S.L.
Carl Zeiss Iberia S.L.

Carl Zeiss Iberia, S.L.
Division Metrologia Industrial
Ronda de Poniente,
5 Primer piso,
puerta derecha,
28760 Madrid, Espagne

Anita Sonnenfroh

Je trouve ça génial qu’après tout ce temps, ZEISS soit toujours un élément aussi important dans notre vie et que l’entreprise se porte aussi bien.

Anita Sonnenfroh est particulièrement heureuse de travailler dans une entreprise dont les produits et prestations jouent un rôle si important dans la vie des gens « Je trouve ça génial qu’après tout ce temps, ZEISS soit toujours un élément aussi important dans notre vie et que l’entreprise se porte aussi bien. Toute entreprise traverse des moments difficiles – pourtant, ZEISS est toujours resté fidèle à ses principes fondateurs : précision, innovation, et responsabilité sociale. »

ZEISS a beaucoup investi pour m’amener là où j’en suis aujourd’hui.

Lorsqu’Anita Sonnenfroh repense à son temps passé chez ZEISS, elle ne peut s’empêcher de sourire : « ZEISS a vraiment beaucoup investi pour m’amener là où j’en suis aujourd’hui. » Elle a par exemple suivi un « Junior Leadership Program » qui l’a parfaitement préparée à ses fonctions actuelles de cadre dirigeante. « ZEISS offre de nombreuses opportunités de développement. Il faut être ouvert, prêt à prendre des risques et vouloir relever de nouveaux défis. Le monde nous est alors ouvert ». Et elle n’est pas la seule à être heureuse de son choix d’employeur : « Mon père est mon plus grand fan – parce que je suis sa fille, bien sûr, mais aussi parce qu’il est fier de ce que j’accomplis chez ZEISS. »

Autres articles

Cela pourrait vous intéresser